Coupez !

Quand on ressortira à l’air libre, parce que l’air libre aura cessé de porter des menaces de mort, j’aime imaginer une armée de gens béats et hirsutes. Béats : notre soulagement collectif de disposer d’une bonne excuse pour cesser de s’infliger des brunchs et des...