militer

Activisme performatif et consumérisme militant

On voit beaucoup tourner en ce moment sur les réseaux la notion d’activisme performatif. L’idée est la suivante : certaines personnes utilisent les réseaux sociaux pour mettre en scène une activité militante leur rapportant un certain crédit social, sans dévouement réel à la cause en question. On peut penser à une personne blanche qui partagerait du contenu anti-raciste sans rien faire...

read more
Une vie de merde

Une vie de merde

Cher ami hétéro, Tu peux faire partie des dominants et avoir une vie de merde. Affirmer que les hétéros occupent une position de domination par rapport aux transpédégouines ne veut pas dire que tu te réveilles chaque matin avec un sourire béat en t’exclamant : « wow, c’est grave bon d’exploiter les minorités sexuelles ! ». Ca ne signifie pas non plus que les transpédégouines...

read more

La belle promesse

Quelques semaines de silence depuis mon dernier texte. Les premières depuis le lancement du projet. Pour toi sans doute ce début de disparition est passé inaperçu – noyé dans le flot permanent d’images de sons de mots que charrient les réseaux sociaux et dans lequel nous venons nous baigner et parfois nous noyer. Pour moi ce silence n’est pas incident. Ce silence a une consistance. Lourde,...

read more

Inclusion

Dans la panique des féministes transphobes qui gueulent à qui veut l’entendre que « les meufs trans volent le combat féministe », j’entends une chose qui me paraît vraie : aujourd’hui, les luttes féministes sont gorgées de transidentités. Là où ça bat, là où ça frémit, là où ça bouillonne : c’est trans. Je veux dire par là : le moteur du combat, ce qui nourrit et...

read more

Gouine

Les observateurices perspicaces auront remarqué que ce compte s’appelle jesuisgouine, et pas jesuislesbienne. Ce n’est pas un hasard. Pourtant, « gouine » est un mot vulgaire : au départ, une insulte obscène visant à stigmatiser les femmes qui aiment les femmes et qui ne s’en cachent pas. C’est un mot qui dérange, un mot qui choque. Alors pourquoi le choisir, et ne pas utiliser le...

read more

La peur, l’autruche et la massue

J’ai écrit plusieurs textes (ici et là et aussi là-bas) à propos du choix. J’ai détaillé mes doutes et mes hésitations : suis-je gouine, ne le suis-je pas. J’ai déjà dit, mais rapidement, que ces réflexions sont un luxe. Je n’ai peut-être pas clairement expliqué pourquoi. Alors voilà : quand je marche dans la rue en tenant la main d’une femme, quand j’embrasse une fille dans un café, les...

read more