Tu ne vas pas y arriver

10/26/2021
Par JeSuisGouine

En ce moment, je fais quelque chose de difficile. Je change de pays, je change de travail, je reprends mes études et j’écris un livre.

Et pas mal de gens autour de moi sont assez perplexes, voire franchement sceptiques sur mes chances de succès. Bien sûr, personne ne le formule aussi brutalement, mais à travers certains mots, ou certains non-dits, je sens que pour une partie de mes proches je fais fausse route.

Ce n’est pas la première fois que cette situation se présente. A chaque fois que j’entreprends quelque chose de nouveau ou de périlleux ma famille et mes ami.es me préviennent, avec plus ou moins de subtilité : attention, tu risques de ne pas y arriver. Ce n’est pas toi. Tu n’as pas toutes les armes. Tu n’es pas prête.

A quelques reprises, ces avertissements ont même joue le rôle d’un moteur : je vais leur prouver ! je vais leur montrer !

Ces réactions m’ont souvent franchement déprimée, aussi. Puisqu’ils ne croyaient pas en moi, je n’y croyais pas non plus. Je l’ai vécu comme un manque de soutien – encouragée par toute une littérature du self help qui répète ad nauseam qu’il faut s’entourer de gens positifs et encourageants quoiqu’il arrive et quel que soit le sujet.

Mais quand j’y regarde de plus près, la plupart des gens qui me mettent en garde, ou tentent de refroidir mes ardeurs, me paraissent réellement bien intentionnés. Il s’agit de personnes qui m’ont aidée de plein de façons, à plein de moments de ma vie.

Le récit manichéen selon lequel il s’agirait de « mauvaises personnes toxiques » ne tient pas.

Alors quoi ?

Alors je crois que quand iels me laissent entendre que je ne vais pas y arriver, ce qu’ils expriment en réalité, c’est qu’elleux n’y parviendraient pas, à ma place.

La bonne nouvelle, c’est qu’iels n’y sont pas. 

Plutôt que de ne m’entourer que de gens qui vont dans mon sens et m’applaudissent à chaque étape, j’ai envie d’apprendre à laisser aux autres leurs opinions. Envie d’apprendre à garder ce qui m’aide, et à leur rendre le reste.

‘Tu ne vas pas y arriver’ : ni malédiction, ni obstacle à pulvériser, ni méchanceté.

Juste l’opinion d’une personne. Que je peux décider d’écouter. Ou pas.

D'autres textes :

Le bénéfice du doute

On n'a pas besoin de comprendre quelqu'un pour soutenir son droit à vivre comme iel l'entend. Il y a quelques jours, je discutais avec une femme qui m’est chère. Quelqu’un d’intelligent, de sensible et de bienveillant. Et elle m’a dit : « je ne peux pas...

read more

Les interstices

Je ne cherche plus à être cohérente. J’essaie de passer moins de temps à coller les uns aux autres des morceaux de moi pour tenter de bâtir l’apparence d’un système bien ordonné. Pourtant j’ai cru longtemps qu’il fallait en passer par là pour être prise au sérieux....

read more

les dés sont pipés

Chère amie hétéra, Le couple hétéro « équilibré » et « non oppressif » n’existe pas. Ca ne veut pas dire que tu ne peux pas être heureuse avec un homme, ni que les couples hétérodéviants sont exempts de tout rapport de domination. Evidemment pas....

read more