Les interstices

10/11/2021
Par JeSuisGouine

Je ne cherche plus à être cohérente.

J’essaie de passer moins de temps à coller les uns aux autres des morceaux de moi pour tenter de bâtir l’apparence d’un système bien ordonné.

Pourtant j’ai cru longtemps qu’il fallait en passer par là pour être prise au sérieux. J’ai cru longtemps que la cohérence parfaite était la condition de la crédibilité, et même d’une forme de morale. Chaque contradiction, une munition facile à utiliser contre moi et celleux qui me ressemblent.

Etrangement, quand j’avais l’impression d’avoir réussi enfin à assembler tous les morceaux, je me découvrais engluée dans le ciment qui les arrimait si solidement les uns aux autres.

Ceux qui m’avaient reproché l’incohérence, et dont j’avais essayé de me défendre, n’accueillaient pas plus facilement qui j’étais. Au contraire : ils m’en voulaient désormais pour ce qu’ils appelaient ma rigidité, mon sectarisme et mon intransigeance.  

Heureusement que tôt au tard, malgré tous mes efforts, jaillissaient mauvaises herbes et fleurs des interstices à peine visibles dans le béton. L’incohérence reprenait ses quartiers.

Je ne me souviens pas de la façon dont j’ai compris que la bataille était vaine. Que l’exigence de cohérence absolue adressée par les dominants aux personnes minorisées n’était qu’une façon de plus de nous silencier.

Je ne me souviens pas de la façon dont j’ai appris que le changement commence toujours par l’incohérence. Parce que nous changeons toujours, toujours nous resterons incohérentes.

L’incohérence n’a rien à voir avec l’hypocrisie. Au contraire : l’hypocrisie suprême c’est sans doute de prétendre à une parfaite cohérence.

Ma définition de l’intégrité : vivre mes incohérences sans les farder.

Et mon espoir : l’infinie richesse de ce qui peut pousser là. Dans les interstices des dalles mal jointes.

D'autres textes :

Pas une alliée

Je ne suis « l’alliée » de personne. Et je ne demande à personne d’être mon allié.e. Pourtant je sais bien que le concept d’allié présente un attrait indéniable, à la fois pour les personnes concernées et pour les autres. Il désigne, en gros, les gen.te.s qui ne sont...

read more

La table des hommes

J’ai essayé pendant longtemps de me tailler une place à la table des hommes. Je pensais que c’était ça, le féminisme. Obliger les hommes à se pousser un peu. Les convaincre de refermer leurs jambes et de resserrer leurs coudes pour nous laisser les rejoindre. Oh, pas...

read more

Injuste

Ma grand-mère a passé les dernières années de sa vie dans un EHPAD. Une maison de retraite sans trop de moyens, où un personnel débordé faisait ce qu’il pouvait sans parvenir à empêcher qu’une épaisse odeur d’urine imprègne les lieux. L’attitude de ma grand-mère à...

read more